DOSSIER

19 mai 2010

Le Choc des Titans : un Blu-ray Harryhausen


En Blu-ray : A l’occasion de la sortie en salles du Choc des Titans (le remake), Warner Home Video a eu la bonne idée de sortir en Blu-ray Le Choc des Titans (l’original). Un long-métrage qui a fait la joie de mon enfance et que j’avais donc hâte de revoir après toutes ces années. Réalisé par Desmond Harris, ce film épique est surtout associé à l’un des producteurs et surtout créateurs des effets spéciaux, le grand Ray Harryhausen.

Soyons honnêtes : le film date de 1981 et il a bien vieilli. Dans sa mise en scène (quelques zooms sur visages d’un autre temps, un rythme un peu pépère) comme dans ses effets spéciaux justement (on les remarque plus qu’on ne les oublie). On peut reprocher au réal et aux producteurs d’avoir cédé aux sirènes de Star Wars, en affublant le héros d’une chouette-robot hors sujet, dont les bruits et le comportement rappellent étrangement ceux de R2D2. On peut regretter également que Zeus trône devant un fond de lumières laser qui rappellent les pires clips de Sheila au début des années quatre-vingts. Enfin, on peut soupirer devant le choix de Harry Hamlin pour interpréter Persée : il fait passer autant d’émotions qu’une boîte de sardines à l’huile.

Toujours magique

Et pourtant ! Pourtant, la magie opère quand même. Grâce aux effets spéciaux justement, qui impressionnent bien qu’ils soient aujourd’hui archi-dépassés (en 1981, ils étaient top !). "C’est bien foutu quand même, pour l’époque", admet-on en regardant le tsunami emporter la ville d’Argos. Surtout, les personnages de Ray Harryhausen dégagent toujours autant de magie, malgré leurs mouvements saccadés et leur aspect "joujou" en mousse. A tel point que la scène où Persée et ses compagnons affrontent Médusa est, pour le coup, est petit bijou : on est pris par l’action et le suspense.

Enfin, si le premier rôle fait pâle figure, il est entouré de quelques pointures qui haussent le niveau : Laurence Olivier est impérial en Zeus, Maggie Smith (Harry Potter) séduit dans le rôle ambigu de Thétis et Burgess Meredith (l’entraîneur de Rocky) est formidable en vieil acteur aussi sage que cabotin qui prend Persée sous son aile. Quant à Ursula Andress (Aphrodite), elle ne fait que de la figuration : les seins et les fesses que l’on découvre ici et là ne sont même pas les siens.

Tout ça pour vous dire que ce Choc des Titans premier du nom se laisse regarder avec beaucoup de plaisir. Si possible en famille. Malgré les défauts liés à son âge, il fait toujours son effet. Et le Blu-ray met en valeur ses belles images, qui ont été remastérisées pour l’occasion.

Anderton

Aucun commentaire:

Translate this blog