New

09 juin 2012

Une Nuit : moi, Zem ça !


En DVD et Blu-ray : Souvenez-vous, il y a quelques moi on avait rigolé de l’affiche de Une Nuit dans notre rubrique Ca l’affiche mal. Et puis voila, personne ne voit le film ou presque (215 000 entrées) et arrive le DVD et donc on lui donne la seconde chance. Et là : la claque.

 
Zem-Le Bihan-Forestier : le bon cast

Une Nuit est de ces polars qui cherchent à réinventer le genre en gardant les codes. Ici, on est en unité de temps (une nuit donc), dans un Paris que l’on ne connaît pas tous : celui des bars à tapins, des boîtes échangistes et des lap dance bars. Le commandant Weiss, impérial Roschdy Zem, est accompagné de son « chauffeur », un flic différent chaque nuit. Cette nuit, c’est Sarah Forestier qui s’y colle, tout en retenue et en discrétion.

En une nuit, on découvre une vie, faite de petits services, de relations, de truands, de bakchichs, de moiteur, de putes et d’argent. Soupçonné par l’IGS de toucher un peu partout, Roschdy Zem navigue entre les boites, les truands et les flics dans un Paris de plus en plus sombre. Toujours sur la brèche, obligé de lâcher du lest à droite pour avoir du lourd à gauche, loin au delà des limites, c’est un sublime voyage au bout de la nuit dans un Paris pluvieux magnifique auquel Philippe Lefebvre nous convie.
Superbement écrit, parfaitement maîtrisé, avec une galerie de second rôles comme on les aime, le film ne s’arrête pas à la lumière du jour et propose instantanément une seconde vision pour bien choper tous les petits détails qui conduisent a un twist final malin et bien amené.

- Vous êtes dangereux, Weiss !
- Ce n’est pas moi qui suis dangereux, c’est le métier.

NB : pour la sortie vidéo, l’éditeur (TF1 vidéo) a eu la bonne idée de changer le visuel. Fini le cosmonaute, bonjour le policier. C’est quand même mieux comme ça.

Marcel Martial (Nuit magique)

Aucun commentaire:

Translate this blog