Festival de Deauville

05 juillet 2012

The Confession : Dieu pardonne, pas Kiefer Sutherland


En DVD et Blu-ray : Lassé de jouer pendant huit saisons un agent très spécial qui tue et torture quand c'est nécessaire, Kiefer Sutherland a décidé d'interpréter un type qui tue et torture parce que c'est son boulot. Et ce tueur à gages entre dans une église, se rend au confessionnal et avoue ses crimes à un prêtre effaré, tout en expliquant que ses victimes méritaient de mourir. S'engage alors un affrontement verbal et psychologique entre les deux hommes sur fond de menaces et de révélations.

Belle surprise que The Confession, édité en vidéo par Aventi. A la base, il s'agit d'une web-série dans laquelle Sutherland s'est investi à fond. Résultat : une production digne d'une série TV, une réalisation soignée de Brad Mirman, scénariste de La dernière Cavale, réalisé par Kiefer himself (et non réal sur 24 Heures Chrono, merci au Kiefer fan en commentaire) au service d'un récit ponctué de rebondissements et porté par un dialogue vif et intelligent. D'autant que ce dialogue est servi par deux comédiens au taquet : Kiefer Sutherland, dans le rôle du tueur, voix monocorde, tout en intensité contenue ; et John Hurt, dans celui du prêtre, dont les regards perdus et la voix éraillée apportent une bouleversante fragilité à son personnage. Les deux hommes prennent plaisir à ce face-à-face. Cela se sent à l'écran et l'on en a confirmation dans les bonus très fournis du Blu-ray. 

On apprend ainsi que l'église new-yorkaise qui a abrité le tournage de The Confession a également servi de décor au Parrain. Faudrait peut-être songer à l'exorciser. Surtout que le tournage a été épique : il s'est déroulé en pleine tempête de neige sur la Côte Est. Une galère pour l'équipe mais, au bout du compte, une belle réussite à revoir dans son format d'origine (10 épisodes de 5 minutes) ou en version "film" court (1 heure). Court mais prenant.

Anderton

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Une petite erreur : Brad Mirman n'a jamais été réalisateur sur 24 heures chrono.
http://mygreeg.unblog.fr/

Translate this blog