A LA UNE

vendredi 7 avril 2017

Mademoiselle : un sulfureux thriller signé Park Chan-wook

En DVD et Blu-ray : Chaque nouveau film de Park Chan-wook est la promesse d'une claque. Mademoiselle, disponible en vidéo, ne déroge pas à la règle.


Et on se prend autant une claque au visage que sur les fesses. Car le cinéaste coréen signe un thriller envoûtant, dérangeant, érotique. Certaines de ses oeuvres, tel Stoker, ont d'ailleurs été qualifiées d'hitchcockiennes. Avec Mademoiselle, l'élève montre ce que le maître n'avait fait que suggérer. Mais de quoi parle-t-on ? Dans la Corée des années 1930, alors occupée par les troupes japonaises, Sookee (Kim Min-Hee) se fait engager comme servante auprès d'Hideko (Kim Tae-Ri), une Japonaise fragile qui vit recluse dans l'immense propriété de son oncle tyrannique. Sookee est en fait la complice d'un escroc (Ha Jung-Woo) qui cherche à séduire Hideko pour mettre la main sur sa fortune.


Les relations de domination-soumission entre les personnages évoluent au fur et à mesure que le récit se révèle dans toute sa complexité. Le spectateur va de surprise en surprise, obligé de réviser son jugement, de reconsidérer l'empathie qu'il porte à chaque protagoniste. Park Chan-wook prend un malin plaisir à troubler nos sens, tous nos sens ! Chez lui, le sexe et la violence sont crus. Rien de vulgaire pour autant. Sa mise en scène est magnifiée par la photo de Ryu Seong-Hie. Laquelle est bien mise en valeur par la belle édition de M6 Vidéo.

Quelques bonus accompagnent le film, dont un making of et un retour sur la présentation du film en compétition au Festival de Cannes 2016. Mademoiselle a d'ailleurs été injustement oublié au palmarès, tout comme Elle, un autre thriller sulfureux. So sad(e).

Anderton
Enregistrer un commentaire