Dossier

jeudi 18 mai 2017

Cannes 2017 : Wonderstruck "beau à pleurer", "laborieux", "Palme en puissance"


Buzz : Le Musée des merveilles (Wonderstruck), le premier film en compétition officielle présenté au Festival de Cannes 2017, est réalisé par un habitué de la Croisette, l'Américain Todd Haynes, avec Julianne Moore en vedette.



Deux enfants atteints de surdité, Ben et Rose, cherchent à percer le mystère de leur origine à 50 ans de distance.




Selon notre envoyé spécial Travis Bickle, "Todd Haynes fait preuve de maestria narrative tout en rendant hommage au cinéma même. Rarement l’univers des sourds n’aura été restitué avec autant de finesse. Et sans pathos ! Le fabuleux travail de reconstitution et de lumière participe grandement à la réussite du film. Le jury ne devrait pas rester insensible à Wonderstruck". Découvrez la critique complète sur LCI.fr.


#Wonderstruck Une Palme en puissance ! #cannes2017 #Cannes70
— sylvain lefort(@TravisBrickle) 18 mai 2017

#wonderstruck est comme une rencontre entre Velvet Goldmineet Superstar. Comme un rêve de cinéma. #Cannes2017 #ToddHaynes
— TCM Cinéma (@TCM_Cinema) 18 mai 2017
Dans la fureur du silence, Todd Haynescélèbre l'enfance, la passion et l'esprit de curiosité. C'est beau à pleurer. #Wonderstruck pic.twitter.com/6FaosOOJxY
— Mehdi Omaïs(@MehdiOmais) 18 mai 2017
Aaah- Todd Haynes' #Wonderstruck mightbethe artiestkids film evermade - verylovely; looks and soundsbeautiful#cannes2017
— Jason Solomons(@JasonCritic) 18 mai 2017
#Wonderstruck : mélo maniéré et musical à deux têtes. Joli à défaut d'être génial.
— Renan Cros (@imnotgenekelly) 18 mai 2017
Mais que c'était beau #Wonderstruck #Cannes2017
— Yannick VELY (@yannickvely) 18 mai 2017
#Wonderstruck : exercice de style prétentieux avec qqbelles idées visuelles. Pas inintéressant mais laborieux… chiaaaaaant. #Cannes2017
— philippeguedj(@JohnPlissken) 18 mai 2017
Todd Haynesdémarre #Wonderstruck avec du David Bowie. Comme un apaisement 19 ans après #VelvetGoldmine où il écornait la star. #Cannes2017 pic.twitter.com/NshqHrydnq
— Damien Leblanc (@damien_leblanc) 18 mai 2017
#Wonderstruck ne commencera pas à l'heure. Une première en 7 festivals de Cannes. La fouille à l'entrée a pris beaucoup de temps.
— Mehdi Omaïs(@MehdiOmais) 18 mai 2017



Sélectionné à Cannes en 1998 pour son très glam Velvet Goldmine. Todd Haynes avait alors obtenu le "prix de la meilleure contribution artistique". En 2015, nouvelle sélection avec Carol, pour lequel Rooney Mara est repartie avec le prix d'interprétation féminine.

Anderton



Enregistrer un commentaire