A LA UNE

jeudi 18 mai 2017

Le Festival de Cannes selon Sébastien Fechner (Source Films)

Buzz : Sébastien Fechner s'est fait un prénom dans le cinéma français, notamment en produisant quelques comédies, dont La Tour Montparnasse Infernale et La Dream Team. Des films jamais en compétition, pourtant le patron de Source Films vient au Festival de Cannes depuis quinze ans. Normal donc qu'on lui soumette notre Questionnaire cannois (lire nos interviews). Il nous parle de son boulot, d'une combinaison de plongée et d'un plan à Troie.




Qu'allez-vous faire à Cannes ?
Je descends à Cannes principalement pour avancer sur les discussions de nos films en pré-financement et financement, et le développement de deux séries internationales.

Combien de fois avez-vous participé au Festival ?
Si participer, c’est avoir un film en compétition, jamais. Sinon quinze ans maintenant.

Qu'attendez-vous de cette édition 2017 ?
Revoir quelques-unes de nos connaissances internationales avec qui nous travaillons ou avons travaillé.




  
Quel est votre plus grand plaisir pendant le Festival ?
Voir et rencontrer de nouveaux talents de tous univers et origines différents, et bien sûr voir des films.

Qu'est-ce qui vous énerve le plus ?
Croiser les personnes que j’évite à Paris :)

Quel est votre plus beau souvenir ?
Le premier, c’est lorsque la Warner Bros et Richard Fox m’ont invité à monter les marches avec l’équipe de Troie... Mais c’est la magie de Cannes, il y en a chaque année...






Qu'y a-t-il dans votre valise ?
Un smoking, et une combinaison pour aller nager le matin.

Quel est votre truc pour tenir le coup pendant la quinzaine ?
Boire un maximum d’eau, ce qui n’est pas simple.

Pour quel(le) artiste redeviendriez-vous un fan de base si vous le/la croisiez sur la Croisette ?
N’importe quel grand producteur ou réalisateur.

Votre fête cannoise la plus délirante, c'était où et quand ?
Je ne suis pas trop fête cannoise...

Quelle est votre Palme d'or préférée ?
C’est dur... Mais je dirais Pulp Fiction.

Quel est votre programme après le Festival ? 

La mise en place des préparations des films que nous avons en cours.

photo Sébastien Fechner : Orange

Marcel Martial
Enregistrer un commentaire