Dossier

mardi 20 juin 2017

Alibi.com : 4 raisons de se (re)marrer

En DVD et Blu-ray : Alibi.com sort en vidéo et pas besoin d'alibi justement pour mater le film de et avec Philippe Lacheau. C'est une bonne comédie qui mérite d'être (re)vue pour quatre raisons au moins.



1) Une comédie bien écrite
L'idée de départ est originale : deux potes, Gregory (Philippe Lacheau) et Augustin (Julien Arruti), montent une boîte pour trouver des alibis aux personnes infidèles. Un concept attirant qui est bien développé par les scénaristes, à savoir les deux comédiens et Pierre Dudan. Les situations sont exploitées avec intelligence et souvent irrespect, sans tomber dans la facilité, ni la vulgarité. Les running gags (au détriment d'un petit chien et d'un enfant notamment) côtoient des gags attendus mais dont la chute surprend.Et parfois un gag inattendu devient un running gag, comme dans une séquence où une voiture de golf échappe au contrôle de ses occupants. Elle fonce vers une plage. Gros plan sur un magnifique château de sable qui fait la fierté d'un gamin. On imagine déjà la construction se faire pulvériser... et c'est le môme qui se fait renverser ! Bien vu, malin et très drôle. Et quand le récit semble prendre les chemins balisés de la comédie bonne enfant (le couple qui se rabiboche), le trio de scénaristes prend un malin plaisir à bifurquer sauvagement. Comme la voiturette de golf.

2) Une comédie bien réalisée
Certes, cela fait longtemps que la comédie frenchy ne donne plus dans le minimum syndical technique mais Lacheau le réalisateur s'est fait autant plaisir que Lacheau le scénariste. Quand le second a pris son pied - ou plutôt sa main - à écrire des gags que je qualifierais d'ambitieux (non, je n'ai pas peur des mots), le premier a décidé de sortir d'une réalisation plan-plan, en proposant une mise en scène enlevée. Et rythmée ! La base pour une comédie et ça fait plaisir à voir.


3) Une comédie bien interprétée
Philippe Lacheau, c'est Monsieur Trois-en-un : il écrit, il réalise et il joue. Il est parfait dans le rôle de Gregory, le bon pote un peu déconneur qui se retrouve parfois pris à son propre jeu. Ses associés frères ennemis sont de sacrés personnages que campent avec naturel Julien Arruti et Tarek Boudali. Augustin et Mehdi sont plus que des faire-valoir, ils font basculer le film dans d'hilarantes digressions - costumées ou pas. Nathalie Baye et Didier Bourdon forment un couple improbable et pourtant, très attachant. Un casting osé mais qui fonctionne. Dans le rôle de la petite amie de Greg, Elodie Fontan n'a pas le rôle facile : elle incarne la raison, la rectitude, la morale. Mais elle s'en sort bien, d'autant que son personnage se prend aussi quelques peaux de banane. Nawell Madani est très drôle en apprentie-chanteuse bombasse-pétasse. Elle joue la conne sans en faire des tonnes. Et Philippe Duquesne est excellent en voisin dépressif... et pervers tandis que Medi Sadoun déroule son savoir-faire en gitan vénère. Enfin, ajoutons une pléiade de caméos : Kad Merad, Michèle Laroque, Norman Thavaud, La Fouine avec une mention spéciale à Joey Starr. Lacheau le réal a su faire donner le meilleur de son casting.

4) Une comédie bourrée de références
Jean-Claude Van Damme, Star Wars, Fast & Furious, Assassin's Creed, Shining, Snatch, les Avengers, les tubes des années 80... Lacheau ponctue son film de clins d'oeil, parfois appuyés, parfois discrets, à la pop culture. Des hommages irrévérencieux, qui s'inscrivent dans le récit sans nuire à son rythme. Alibi.com est le rejeton d'une famille recomposée dans laquelle les ZAZ, les Nuls et Judd Apatow vivraient en union libre.

L'édition vidéo de TF1 Studio comprend une scène coupée ainsi qu'un making of sympa dans lequel la grosse blague sur le plateau est de rigueur. Décidément, après Babysitting et son rôle dans Paris à tout prix, Philippe Lacheau nous prouve qu'il est devenu un des cadors de la comédie à la française. Vivement son prochain film.

Anderton
Enregistrer un commentaire